L’économie circulaire : Tous unis pour la sauvegarde de nos océans

« 80 % des sacs plastiques ne sont ni triés ni recyclés : entre 100 et 400 années sont nécessaires pour qu’ils puissent se dégrader. Comme ils sont légers, ils ont tendance à s’envoler, et on les retrouve partout dans les milieux naturels : champs, rivières, montagne et mer, où ils contribuent à la dégradation des paysages. »[1]

Est-ce pour nous persuader à trouver des initiatives au plastique polluant que la nature a limité les réserves de pétrole en son sein ? D’après les prévisions, cette énergie fossile serait condamnée à disparaître en 2050. [2] Bien que belle, la nature a elle aussi ses contradictions, car le plastique lui a une durée de vie des plus enviables, pouvant aller jusqu’à 400 ans[3].

Un 7e continent de …Plastique !

Cette espérance de vie est un véritable cauchemar écologique, mais que pouvons-nous faire de ce parasite ? Les alternatives ne sont pas nombreuses (L’incinération, l’enfouissement, etc.)  Et sa mauvaise gestion est évidente !  Pensons par exemple à ces tonnes de déchets plastiques formant ce que nous appelons presque poétiquement le « 7e continent. » Un continent faisant trois fois la taille de la France, soit la superficie totale de la province du Québec, les caribous en moins…[4][5]

Naturellement, Candéliance préfèrerait voir le plastique disparaître par le recyclage, une deuxième vie qu’offre volontiers plusieurs de nos partenaires dans les Hauts-de-France. Il faut dire que dans l’hexagone, il n’y a malheureusement qu’un maigre 26% de ces emballages plastique qui ont droit à un tel traitement.[6]

Le Recyclène HD.

Cependant, l’espoir renaît grâce à des programmes tels que « Plastic2030 » [7]ayant pour objectif de : « Mieux gérer les ressources et à promouvoir des actions visant à enrayer les pertes de plastiques dans l’environnement, à développer le recyclage, la réutilisation et à encourager l’innovation. »[8]

Dans la grande famille Candéliance, nous avons l’entreprise MIX URBAIN : « LE » « fabricant français de mobilier urbain en plastique recyclé »[9] dit « Recyclène HD. » Il est vrai qu’ils connaissent leur matière de prédilection, le plastique, car à l’origine plasturgistes, ils se tournèrent naturellement dans la grande aventure de son recyclage.[10] Pas étonnant alors que ce soit un savoir-faire unique en Europe et breveté.

« Le matériau utilisé est issu de matières premières recyclées, triées, revalorisées, transformées puis assemblées en France. Elles proviennent exclusivement de déchets d’origine française. »[11]

Recyclé et recyclable.

MIX URBAIN est une entreprise familiale presque artisanale où le plastique est recyclé dans « les règles de l’art »[12]. Ils ne se contentent pas de recycler, ils ont un « bilan carbone »[13] très réduit, car leur matière première provient d’un rayon de 100 kilomètres de leur usine. Dans leur collecte tout y passe ou presque : le flaconnage ménager, les filets de protection agricoles, les bouchons, les bidons Coca-cola[14]

Le produit fini à « une plastique »[15] de rêve et a de nombreuses caractéristiques qui réjouiront votre collectivité : il est le seul entièrement lisse, et non alvéolaire, imputrescible, antitag, sans entretien, etc. Le mobilier est 100% recyclé et recyclable !

Comprenez simplement qu’il est le fruit du recyclage des déchets plastiques, mais que le mobilier lui-même est recyclable. C’est après avoir rendu de « bons et loyaux services »[16] à vos usagers que l’usine lui donnera une deuxième vie. Ce cycle fermé est un éternel recommencement, c’est pourquoi nous parlons ici aussi, comme notre précédent article, d’ « économie circulaire .»[17]

«Les enjeux des déchets plastiques sont devenus des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques qui ont besoin d’être maîtrisés. Les déchets plastiques deviennent une opportunité (de matières premières utilisables à l’infini – économie circulaire) et non plus une contrainte ! »[18]

Pour la ville d’aujourd’hui et surtout celle de demain.

MIX URBAIN est fort de son partenariat avec leur pôle ECO DESIGN, un éco concepteur. Cette alliance donne de l’élan aux créations et les rend encore plus inspirantes et plus proche des besoins de l’urbanité d’aujourd’hui.

Après cette lecture, vous serez d’accord avec nous qu’il est plus qu’urgent de valoriser le recyclage. Chez Candéliance, nous sommes enivrés par de beaux et grands projets porteurs d’aussi belles promesses. Citons par exemple la création d’un plastique non polluant, nous venant du Chili ou les projets d’Ocean cleanup[19], Sea cleaner[20] et plusieurs autres.

Une entreprise verte.

Sachez que nous pouvons tous faire une différence en évitant le plastique à usage unique et en donnant une raison d’être à nos corbeilles. Pensez aussi au tri sélectif ! Des déchets qui seront destinés à se retrouver dans les déchetteries que nous aurons préalablement aménagées. Bien sûr ! Choisissez des produits durables et respectueux de l’environnement, des solutions que notre experte aura à cœur de vous suggérer.

Pour ce faire, vous n’avez qu’à contacter notre experte en Aménagement urbain, Anaïs Landrieu au 06 23 32 24 74.

[1] http://www.vedura.fr/environnement/pollution-sac-plastique

[2] https://www.consoglobe.com/vers-la-fin-du-petrole-cg

[3] http://www.vedura.fr/environnement/pollution-sac-plastique

[4] https://information.tv5monde.com/info/le-7eme-continent-un-monstre-de-plastique-1863

[5] http://www.rcinet.ca/fr/2015/08/02/maudite-bonne-question/

[6] https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/developpement-durable/recyclage-de-plastique-ou-en-est-la-france_122563

[7] « un programme destiné à mieux gérer les ressources et à promouvoir des actions visant à enrayer les pertes de plastiques dans l’environnement, à développer le recyclage et la réutilisation et à encourager l’innovation. » (https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/pollution-dechets-plastique-mer-septieme-continent-1898/page/7/)

[8] https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/pollution-dechets-plastique-mer-septieme-continent-1898/page/7/

[9] http://www.mix-urbain.com/

[10] Soit 50 ans de plasturgie et 20 ans de traitement des déchets.

[11] http://www.mix-urbain.com

[12] « Se dit d’un travail ou d’une action accomplie conformément aux usages, de la meilleure manière possible. » (Source Linternaute)

[13] « La marque déposée Bilan Carbone ® a généré la vulgarisation de l’expression « bilan carbone », qui désigne aujourd’hui toute démarche visant à évaluer les émissions de CO2 dans le cadre d’une stratégie environnementale de réduction des impacts. »( https://e-rse.net/definitions/definition-bilan-carbone/#gs.vFAPd8E)

[14] « Un Français boit en moyenne 22,7 litres de Coca-Cola en un an. » (Source Planetoscope)

[15] « Forme, beauté physique. » (Source Linternaute)

[16] « Désigne quelqu’un qui a accompli sa mission, sur la durée et suivant des règles préétablies » (Source Linternaute)

[17] « L’économie circulaire est un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien-être des individus (Ademe). »

[18] https://www.planetoscope.com/petrole/989-production-mondiale-de-plastique.html

[19] « «Ocean Cleanup», des barrières flottantes destinées à nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique nord. »( https://www.20minutes.fr/planete/2288299-20180612-pollution-plastique-projet-ocean-cleanup-peut-vraiment-nettoyer-oceans)

[20] « Pour mener une action efficace contre la pollution plastique océanique, the SeaCleaners a lancé la conception d’un QUADRIMARAN géant collecteur de déchets. » (Site officiel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top
%d blogueurs aiment cette page :