Étude de cas "Aménagement urbain" : L'aire de stationnement

L’aménagement urbain des parkings est un axe bien trop souvent délaissé. La piétonisation des centres villes développée via des politiques urbaines récentes améliore grandement la vie des citadins. Cette piétonisation engendre un déplacement des aires de stationnement en bordure des zones piétonnes voir parfois jusqu’en périphérie des centres urbains.

En effet, les aires de stationnement sont au cœur du développement des villes. Bien souvent attenants aux zones piétonnes ou reliés au cœur des agglomérations par des moyens de transports urbains, il est nécessaire d’équiper ces lieux qui génèrent de grands flux de citadins.

La sécurité est un enjeu majeur à ne pas négliger. Ces lieux doivent être équipés de matériaux robustes et pérennes à la différence des centres urbains qui eux peuvent être aménagés avec des matériaux bien plus qualitatifs et designs.

En effet, l’aménagement des parkings doit être réalisé de manière à empêcher l’accès des zones piétonnes aux véhicules. L’utilisation de béton prend donc tout son sens ici. Ses qualités de résistance, son poids et ses dimensions permettent sans souci de contrôler l’entrée des zones piétonnes attenantes aux parkings. L’utilisation de mobiliers robustes permet également de dissuader les incivilités routières dans les espaces de stationnement en périphérie des centres urbains.

En complément, l’installation de bancs, de corbeilles ou encore de chasses roues en béton permet de développer le confort et l’esthétisme de ces lieux tout en les sécurisants.

Dans la continuité de ce développement sécuritaire, la mise en place de mâts de vidéo surveillance permet d’accroitre la visibilité des agents de surveillance sur ces lieux parfois excentrés ce qui a pour conséquence d’améliorer le sentiment de sécurité des usagers.

N’oubliez pas qu’un projet se travaille dans la globalité. C’est pourquoi nous vous proposons aussi des solutions d’éclairage adaptées à vos contraintes et en lien avec vos choix d’aménagement urbain.