Les solutions « All by myself »

À la maison vous souffrez de pollution sonore et vous souhaiteriez un coup de main pour améliorer votre espace ? Le constat préalable vous démoralise un peu, car vous avez davantage de temps que de moyens à investir dans ce projet ? 

Pourquoi pas le faire vous-même ?
Avez-vous pensé à le faire vous-même ?
Cela pourrait être pour vous une solution ludique et formatrice, une nouvelle expérience ? En plus d’avoir la fierté de dire à vos invités étonnés: « C’est moi qui l’ai fait ! ». C’est une proposition attrayante, n’est-ce pas ?

De la suite dans les idées.
Le faire soi-même est plus qu’une mode, c’est une nouvelle façon de vivre couplant l’autonomie et une façon de consommer plus responsable et plus respectueuse des ressources. Vous n’avez qu’à taper ce nom (DIY : Do it yourself) sur un célèbre site de vidéos et vous verrez à quel point ses adeptes ont de la suite dans les idées.  Vous y trouverez des tutoriels divers sur: la cuisine, le bricolage, la rénovation, la personnalisation, la customisation, etc. Bref, il y a de tout pour tous les goûts.

« Le consommateur doit participer activement à cette activité, être complètement absorbé, comme dans une bulle de bien-être et de concentration. L’activité doit aussi être gratifiante, demander un effort et un résultat. Enfin, elle participe à sa construction identitaire et est liée à son système de valeurs ».

Quoi de « n’œuf »chez toi?
Pris dans le tourbillon du « Do it yourself », vous avez enchaîné les tutoriels de cuisine. Résultat de la course : l’épicurien en vous est aux anges, mais votre conscience écolo est mise à mal par tant de gaspillage : un amoncèlement de boîtes d’œufs vides qui finiront à la poubelle…Ne les jetez surtout pas ! Nous vous proposons de leur donner une seconde vie, en les placardant sur votre porte.

Ni vu, ni connu.
Ça vous semble étrange et peu esthétique? Consolez-vous, en vous disant que c’est une solution très efficace. Elle est à prendre en considération ! La seule dépense que vous aurez à faire sera d’acheter un joli petit rideau pour cacher le tout. Ce sera « Ni vu, ni connu ! »

Aux couleurs du silence.
Si vous avez besoin d’un peu de couleurs dans votre vie, choisissez la peinture anti-bruit ! Vous ferez « Une pierre deux coups », car en plus de colorer votre environnement, elle fera diminuer les bruits ambiants. Elle ferait gagner jusqu’ à 15 décibels, c’est non-négligeable !

La chasse aux sons.
Toujours sur vos murs (ou sur vos portes), vous pouvez opter pour des plaques de mousse isolantes. Elles se retrouvent dans les studios d’enregistrement, quoi dire de plus ? Une autre façon de camoufler le son est d’acheter des rideaux isophoniques.

Votre solution « porte »-bonheur.
Après avoir chouchouté vos murs et il ne se passe toujours rien ? La pollution sonore est toujours de la partie ? Ne paniquez pas et dirigez-vous vers votre porte ! Avez-vous pris le temps de bien l’examiner? Une simple baguette en bois, d’un seuil de porte tombant ou d’un joint en caoutchouc peuvent suffire à combler l’espace et étouffer le bruit, par la même occasion, réduire votre facture d’électricité.

Un medley de bonnes idées.
Commencez le processus en donnant de la hauteur à votre chaîne HI-FI, en la posant sur un meuble par exemple. L’essentiel est de ne pas la mettre directement sur le sol. Si vous êtes encore plus prévoyant, mettez des patins aux pattes de votre meuble.

Dérouler le tapis rouge.
Si pour vous la moquette n’est pas une solution envisageable, vous pouvez toujours y mettre du tapis ? En multipliant la surface tapissée, vous réduirez les bruits d’impact et vous donnerez de la personnalité à votre plancher.

Planter le décor.
Ne soyez pas austère ! Laissez libre cours à votre imagination et décorez ! Un appartement meublé et personnalisé résonne beaucoup moins ! Les plantes ne sont peut-être pas « LA » solution miracle ! Mais elles ont le mérite d’ajouter un peu de vie et elles ont de multiple qualités.

All by yourself !
Pour terminer, si vous devez changer un de vos électroménagers, ouvrez l’œil et recherchez les modèles moins bruyants. Et rappelez-vous que seule vous pouvez faire une différence : Alors « Do it yourself ! »

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top