Comment faire de la ville un havre de paix ?

La ville a pour mission de répondre à nos besoins et nos ambitions. L’homme dans la ville a besoin de prospérer, les marchés et les échanges insinuent que les hommes et les produits doivent circuler librement. Bientôt les voies navigables où nous nous sommes installés à l’origine ne suffirent plus, pour nous émanciper et voir plus grand, nous devions faire preuve d’ingéniosité. Maintenant l’homme, ce technicien, est riche d’une variété de transports qu’il a su créer de ses mains: nous possédons l’aviation, les trains, les véhicules … Les distances sont désormais marginales.

Alors comment prétendre à une Smartcity sonore ?
Malheureusement toute ces merveilleuses technologies ne sont pas silencieuses. Elles nous importunent au quotidien. Alors dans cette modernité bien ancrée, comment pourrions-nous prétendre à retrouver une quelconque forme de repos ? Pourtant nous sommes outillés, nous avons les matériaux et les experts propices à ce changement tant attendu. Et rappelez-vous qu’un jour nous avons su voler… Pourquoi ne pourrions-nous pas nous créer des havres de paix artificiels ou pas, seul le résultat a de l’importance, n’est-ce pas ?

Le mur du son.
Il y a plusieurs façons de reconquérir le silence, même lorsque notre ville est bruyante. Il y a le mur anti-bruit (écran anti-bruit ou écran acoustique) qui est une barrière physique aux sons, un isolant phonique. Si votre budget vous le permet, vous pouvez opter pour le tunnel insonorisé qui est encore plus efficace. C’est le même principe, mais le recouvrement sera d’autant plus hermétique, car recouvrant totalement la source d’émissions sonores. Les murs peuvent être définitifs ou temporaires : Si votre ville bouge beaucoup et qu’elle cumule les chantiers, vous pouvez vous doter provisoirement d’un mur antibruit.

Un choix « mur » et réfléchi.
Pour vos murs, plusieurs matériaux s’offrent à vous : les écrans métalliques, les écrans en béton, les écrans en bois, les écrans transparents (verre ou plastique), les écrans en plastique non-transparents et ceux bonifiés par la verdure. En ce sens, nous vous invitons à prendre connaissance de leurs caractéristiques, car ils n’ont pas tous le même niveau d’efficacité.

La solution rêvée à un prix.
La technologie synonyme d’efficacité à un prix !  Si vous avez opté pour le tunnel, une solution plus onéreuse, vous aurez deux options. La première remplira sa mission de couvrir le bruit, mais la seconde vous fera aussi gagner de l’espace. Elle vous permettre d’emménager un nouveau lieu de vie au-dessus de votre solution. Vous comprendrez que la dernière est aussi plus chère que la précédente…

Conseil d’ami 
: Si vous choisissez le tunnel n’oubliez pas l’effet de résonance. Encore une fois, vous pourrez l’atténuer en installant( aux embouchures et sur les parois de la structure) des matériaux isolants , soit de l’acier ou de l’aluminium perforé muni d’une couche de laine minérale pour parfaire l’isolation.

Le vert synonyme de santé ?
Une autre possibilité est l’installation d’une butte antibruit qui est , comme son nom l’indique, une sorte de taupinière à hauteur d’homme.  Pour les cités cherchant l’esthétisme en toutes choses, nous rappelons qu’il est possible d’enjoliver vos murs ou vos buttes en les végétalisant. Une alternative qui n’est pas très couteuse, consiste à préserver ou augmenter votre capacité verte ; vos parcs et vos espaces verts (que vous pourrez installer sur votre tunnel à emménager)

Un achat harmonieux.
Ces solutions sont idéales pour calfeutrer vos zones trop bruyantes telles que les grands axes routiers, les voies ferroviaires, les zones portuaires et aéroportuaires, etc. Laissant sous-entendre qu’une ville bien desservie en matière de transports a tout intérêt à bien s’outiller en conséquence ; Dites-vous que vous n’achèterez pas qu’une structure insonorisée, vous achèterez  aussi la paix et l’harmonie.

Conseil d’ami : N’oubliez pas qu’« En vertu d’un principe universel de l’acoustique environnementale, les mesures de lutte antibruit les plus efficaces sont mises en œuvre le plus près possible de la source. »

Soyez tendance, optez pour le vert !
Le seul fait de chouchouter vos végétaux ou en planter de nouveaux contribue à diminuer toutes vos pollutions urbaines. Il n’est pas inutile de rappeler que les citadins sont friands des espaces verts et que ceux-ci ont tendance à faire l’unanimité. Ils ont la capacité extraordinaire d’enchanter tout le monde, la nature en première ligne.

Il va y avoir du sport…
Une ville en santé a sa salle de sport, c’est naturel ! Mais sachez que le sport aussi fait grands bruits… Il est donc nécessaire d’avoir du flair et de l’installer dans un endroit adapté et de privilégier, encore une fois, des matériaux insonorisés. Ainsi vous ferez « Une pierre deux coups » et vous garantirez à la santé du corps, mais aussi à celle des oreilles de vos citadins !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top