Les systèmes à LED (pour Light Emitting Diode) sont actuellement exploités dans de nombreux secteurs comme les appareils hifi, l’automobile ou les panneaux de signalétique urbaine. Mais parmi ces diverses méthodes d’utilisation, l’utilisation des LED s’applique principalement à l’éclairage. Une LED sur trois est en effet utilisée dans le domaine de l’éclairage. Un secteur qui a connu de nombreuses avancées surtout au cours des 50 dernières années.

Dans l’histoire du développement de la LED, la révolution commence par la déclinaison des couleurs. Si le premier phénomène d’électroluminescence a été découvert en 1907, il faudra attendre presque 60 ans pour que la LED puisse voir le jour. C’est un rapport de l’Institut Américain de physique sur la création du spectre lumineux rouge (GaAsP) qui en sera le point de départ. A cette époque, les LED ne sont alors utilisées que comme témoins dans des systèmes hifi, tels que les télécommandes. Quelques années plus tard, dans les années 80, les LED émettant une lumière entre le jaune et le vert voient le jour. Il faudra attendre le début des années 90 pour que le bleu soit mis au point. Une première innovation dans le développement de l’éclairage LED : par la synthèse additive des couleurs, une lumière blanche peut être produite. Pourtant, quelques années plus tard, les chercheurs découvriront que la couleur blanche pouvait également être produite à l’aide d’un revêtement de phosphore, jaune, sur une lumière bleue. Aujourd’hui, une quantité infinie de teintes peut être produite par la technologie LED !

Dès que les spectres de couleurs furent maîtrisés, la révolution se poursuivit dans le développement de la performance énergétique. Les LED consomment et polluent nettement moins que les systèmes à incandescence par exemple. Pour obtenir une puissance lumineuse équivalente, une LED consomme 6 fois moins d’énergie qu’une lampe à incandescence ! Cette technique d’éclairage constitue en ce sens une solution économe à la fois pour l’environnement et pour les finances, à condition qu’elles ne soient pas utilisées en quantités exagérées.

C’est la raison pour laquelle, la puissance d’éclairement des LED n’a cessé de croître ces dernières années. Aujourd’hui, 1 watt permet de produire 130 lumens et la performance des LED sera encore plus efficace dans les années à venir. Selon la loi de Moore appliquée aux systèmes de LED, d’abord présentée en 2000 par le Dr Roland Haitz, le coût de production des ampoules LED sera divisé par 10 chaque décennie alors que la lumière émise sera quant à elle multipliée par 20 ! Les prévisions vont même jusqu’à prédire que l’efficacité de l’éclairage à base de LED pourrait atteindre 200 lm / W en 2020. Cette estimation démontre bien que nous n’en sommes qu’aux débuts du développement de la technologie LED.

Les années 90 ont été les années de l’optimisation chromatique. Puis les années 2000 ont été celles du perfectionnement énergétique de ce mode d’éclairage. A ce rythme, que nous réserve la décennie 2020 ? Nous pouvons par exemple espérer un développement des services liés à la lumière. En effet, comme nous l’avons déjà évoqué le mois dernier, les systèmes de LED permettent aujourd’hui d’accéder à l’échange d’informations par le Lifi. Aussi, les systèmes liés au développement de la LED sont aujourd’hui connectés, ce qui nous permet de mieux programmer, mais aussi de télécommander ou de télégérer toutes les applications lumineuses. Les LED ont maintenant un demi-siècle d’existence, alors comment vont-elles évoluer au cours des prochaines décennies ? Il semblerait que les limites de cette technologie soient encore loin d’être atteintes et c’est une bonne nouvelle pour ses utilisateurs !

Yannick TERNYNCK

Expert en solutions efficaces et pérennes

Répondez au quiz ci-dessous afin de valider vos connaissances et gagner des points !