Plusieurs possibilités, mais une seule solution insonorisée.


Les
installations ludo-sportives ont souvent mauvaise presse dû aux pollutions sonores qu’elles émettent. Des perturbations découlant d’un mauvais choix de matériau au départ. En effet, un matériel inadapté émettra des bruits à l’usage. Ce qui, vous le comprendrez, ne plait pas aux citadins et décourage, par la même occasion, les élus dépassés par les griefs s’accumulant.

Un problème que nous ne connaissons pas chez Candéliance, car nos solutions de Skateparks et terrain multisports en aluminium sont insonorisées par leur ensablement. Cette technique est un concept unique en Europe et nous est offerte par notre partenariat avec 3R FACTORY. Nous sommes très fiers de vous proposer cette exclusivité d’une haute technicité

Alors vous avez le projet d’offrir à vos administrés un nouvel équipement leur permettant d’exercer une discipline sportive ou d’en découvrir de nouvelles ? C’est un choix éclairé car vous contribuerez ainsi à la santé de vos citadins, qui grâce à vous, pourrons profiter du sport en accès libre et en plein air.

1. Notre skatepark

Pour faire le bon choix d’installation, vous pouvez vous inspirer de vos propres constatations.  Si vous croisez beaucoup de jeunes déambulant à travers la ville sur une planche… La solution est peut-être là ? Quelquefois il suffit de pas grand-chose !  Et soyons francs, bien que ce soit plutôt une bonne chose de voir votre jeunesse choisir une mobilité douce pour se mouvoir, les piétons peuvent trouver la cohabitation difficile. Chez Candéliance nous savons par expérience qu’un aménagement judicieux où chacun a son espace privilégié peut considérablement améliorer le vivre-ensemble.

Peut-être devriez-vous simplement poser la question à vos administrés ? Demandez-leur ouvertement ce dont ils ont besoin ou ce qu’ils aimeraient voir apparaître dans leur ville ? En plus de le financer, ce sont eux qui seront les futurs usagers. Ils apprécieront à n’en pas douter de se sentir écoutés et de votre côté, vous ferez un achat un peu plus éclairé. Si vous avez par exemple le projet d’installer un Skatepark, la légende Tony Hawk conseille d’aller vers ce public et d’« écouter les skaters, car ce sont eux les experts ! »[1]  Chez Candéliance, nous vous conseillons de faire de cette initiative, un projet collaboratif.

Sachez avant de commencer que vous aurez l’embarras du choix ! Certaines entreprises joueront sur leur formule économique pour vous séduire. Mais la recherche d’économie est-elle le choix le plus judicieux, la meilleure solution ?  À quoi bon économiser à l’achat, quand vous devrez et serez engagés à entretenir votre équipement dans le vain espoir de le rentabiliser et d’optimiser votre structure? Au final, la belle économie n’aura été qu’un mirage…

Conseil d’expert : Nous vous conseillons d’éviter les coffrages. Nous avons une dizaine de bonnes raisons pour vous dissuader d’investir dans un tel « accessoire », parmi lesquelles : l’effet « caisse de résonnance », le manque de visibilité et de sécurité du site, leur tendance accumuler les déchets…Nous vous suggérons plutôt de mettre ce supplément dans la bonification de votre espace, en y ajoutant par exemple des bancs ou des range-vélos.

Vous remarquerez après avoir fait votre propre recherche que la durabilité des matériaux dépend de plusieurs conditions. Il y a aura une différence entre une installation « outdoor » ou « indoor ». Une solution indoor installée en extérieur sera très capricieuse et n’aura pas le bouclier nécessaire pour se protéger des agressions de la vie quotidienne ou d’un environnement salin en milieu littoral.

« Le choix des revêtements est primordial dans la gestion des coûts d’entretien. Le matériau des surfaces de roulement doit répondre à d’autres exigences. C’est sur ces surfaces que les pratiquants chutent. Il faut qu’elles amortissent les chocs pour augmenter la sécurité, tout en étant suffisamment dures pour ne pas faire perdre de vitesse. »[2]

Sachez que le bois vous sera vendu comme une solution qualité/prix certes, mais vous devrez envisager à la changer dans moins de six ans ! Et nous ne parlons même pas de l’entretien nécessaire pour tenter de l’optimiser au maximum, tant bien que mal… Certaines solutions nécessitent même d’être peintes pour ne pas être glissantes, un revêtement temporaire qui ne résistera pas au passage des roues réguliers et à une utilisation intensive.

Pour ce qui est du béton, le budget est bien plus conséquent à l’investissement, sans pour autant éviter les contraintes d’entretien (intervention d’entreprises du bâtiment pour restaurer les fissures, la casse…) D’autre part, il ne permet aucune évolution, ce qui peut s’avérer fâcheux, voir frustrant pour les usagers car ceux-ci auront tendance à progresser. Votre public-cible risquerait de déserter votre proposition pour une autre plus épanouissante.

« J’ai skaté beaucoup de skateparks dans ma carrière (…) j’ai vu des villes jeter des centaines de milliers de dollars par la fenêtre parce qu’elles avaient fait le mauvais choix de matériaux, parce qu’elles avaient choisi des constructeurs au rabais. (…) C’est un jeu de dominos ; le park « cheap » est fini certes dans le temps et n’a peut-être rien coûté, mais pétri de défauts et d’autosatisfaction mal placée, il est très vite déserté par les skaters. »[3]

Certaines solutions sont multimatériaux. Cette hétérogénéité nécessite une fixation, ce qui peut rendre la surface irrégulière (donc un handicap au roulement des utilisateurs), fragilisera le tout et imposera un entretien soutenu et possiblement un remplacement précoce. Une homogénéité est donc préférable… Ça tombe bien notre Skatepark est mono matériau, 100% en aluminium, et modulable.

« Nous avons observé qu’un skatepark multi-matériaux (mélange d’acier, bois, composite ou autres matériaux) ne dure généralement pas plus de 7 ans avant son démantèlement. »[4]

Il semblerait que les entreprises aient au moins un point en commun : elles possèdent toutes LA solution acoustique… Déjà sachez que plus un élément sera épais, moins il sera bruyant ! Certains parleront d’une sous couche de plastique haute densité pour tenter de faire taire le bruit de leur structure. D’autres parleront de joints antibruit et anti-vibration, et même de plaques de mousse

La solution Candéliance est simple ! Le mutisme de notre structure est dû à son ensablement, mais aussi par limitation de sa visserie, l’épaisseur de ses surfaces de roulements monoblocs…. Rappelez-vous ! Notre Skatepark est soudé !  Il n’y aura donc peu de vibrations et aucun bruit de claquements…Avec Candéliance, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles !

« La surface de roulement (garantie 15 ans) est composée de plaques aluminium de 8mm d’épaisseur soudées entre elles, ce qui lui confère une très bonne qualité et un bon confort de roulement. »[5]

Conseil d’expert :
Vous aurez beau avoir LA meilleure solution (pour ne pas dire la nôtre bien sûr !) si vous avez un sol en mauvais état, vous n’optimiserez pas votre achat, car le tout sera bruyant !

2.Notre terrain multisports.


Si vos administrés réclament un endroit pour prolonger
l’expérience du Mondial, ou pour pratiquer une belle variété de sports, nous vous suggérons d’opter pour un terrain multisports. C’est-à-dire « une zone clôturée[6] destinée à la pratique des jeux de ballons, avec deux buts normalisés (de type handball) et deux paniers de basket situés juste au-dessus. »[7]

« Cet endroit identifié permet la pratique des sports de balles, et les rencontres multigénérationnelles. Un terrain multisports sert aux familles avec jeunes enfants, aux adolescents, aux adultes. »[8]

Sur le marché du terrain multisports, vous retrouverez encore une fois une belle gamme de matériaux les plus divers. Mais attention ceux-ci n’auront pas la même efficacité ! Soyez vigilant ! Beaucoup de propositions seront attirantes par leur belle couleur, sachez que cette qualité peut rapidement devenir un vilain défaut. (Éclats de peinture, défauts d’aspects, etc.)

Le bois, qui aura tendance à griser, est vandalisable et sensible aux impacts de ballons. Tandis que les lames risquent de se fendre et la visserie se fatiguera avec le temps. Alors résumons, votre achat à l’origine esthétique finira par ne plus être invitant et fera du bruit. Nous ne parlerons même pas des multimatériaux qui ne sont guère plus fiables… Comprenez seulement que lorsqu’il est question d’un terrain multisports, il est nécessaire de prendre en considération la robustesse de la structure, car un ballon de foot peut aller jusqu’à 120 KM/h[9]

« En France de nombreuses villes se sont équipées avec des stades à base de bois et de grilles légères, pour devoir les détruire après 4 ou 5 ans de mise en service. »[10]

Les procédés d’insonorisation ne manquent pas sur le marché et peuvent différer d’une marque à l’autre. Il est question de silent-blocs, de joints en caoutchouc, d’amortisseurs (pouvant aller jusqu’à 400 sur une seule et unique installation !), de raidisseurs de panneaux… Malheureusement elles ont toutes une durée de vie limitée et doivent être remplacées… Imaginez le coût total de votre équipement ? Vous croiserez beaucoup d’entreprises qui vous vendront une soi-disant pérennité sous forme de contrat d’engagement pour entretenir leur produit… Encore une dépense ! Plusieurs milliers d’euros que vous pourriez aisément mettre ailleurs, dans d’autres équipements sportifs par exemple ?

Au final, vous vous retrouverez avec un terrain multisports s’ancrant sur le long terme certes, mais parsemé d’éléments plus ou moins âgés et disparates… Nous sommes donc aux antithèses du développement durable et de la préservation de nos précieuses ressources ! De notre côté notre terrain multisports est à l’instar de notre Skatepark fait d’aluminium et ensablé pour assurer un mutisme sans faille. Un équipement garanti sans maintenance corrective et une insonorisation à vie… Nous vous rappelons que c’est deux solutions sont signées 3R FACTORYUne exclusivité CANDELIANCE sur les Hauts de France.

« Lors de la fabrication du stade, les tubes en aluminium sont remplis avec du sable. Cela permet d’augmenter leur densité, pour mieux absorber les vibrations lors des impacts de ballons sur la structure du terrain. Le bruit est absorbé, la sonorité est mate. C’est une solution simple, durable et efficace, qui ne demande pas d’entretien sur le city-parc. Une exclusivité 3R Playground. »[11]

Pourquoi ne pas entourer votre structure d’une piste d’athlétisme faite en résine thermocollée ? Une idée ludo-sportive de Tresadenn, notre partenaire breton expert en signalisation horizontale. Candéliance grâce à ses nombreuses collaborations dans les Hauts-de-France est en mesure de vous aménager un complexe sportif des plus complet !

Conseil d’expert : Chez Candéliance, bien que nous soyons très impliqués dans nos projets, nous n’avons aucun contrôle sur les usages et les usagers qui fréquenteront votre nouvel espace urbain.[12]C’est pourquoi il est préférable, voire prescrit de prévoir au moins 150 mètres entre votre installation sportive et les résidences environnantes.

Vous aimeriez du concret ? Un véritable exemple d’une commune satisfaite de son expérience insonorisée signée Candéliance ? Nous vous invitons à rester connecté à notre site, car le prochain article exaucera votre volonté d’en savoir un peu plus. Une seconde solution, si vous ne pouvez attendre jusqu’à jeudi, est de contacter directement notre experte qui saura répondre à toutes vos questions.

[1] Le document « Construire un skatepark public, 100 pages pour arrêter d’improviser. »

[2] Document « Skaterpark service conseil agence d’ingénierie en glisse urbaine, « Guide pratique de création d’un Skatepark. »

[3] Citation de la légende Tony Hawk dans le document « Construire un skatepark public, 100 pages pour arrêter d’improviser. »

[4] Témoignage de M. Delcourt Direction des Services Techniques de la ville de Viroflay(78) http://www.3rskateparks.com/p-Concept_technique

[5] Document « concept technique 3R Skateparks »

[6] Cette clôture vous évitera de perdre les ballons et que ceux-ci ne se retrouvent dans le jardin de vos administrés.

[7] « Guide du terrain multisports, à l’usage des collectivités locales et territoriales . »

[8] « Guide du terrain multisports, à l’usage des collectivités locales et territoriales. »

[9] « Guide du terrain multisports, à l’usage des collectivités locales et territoriales. »

[10] Document « 3R playground ; concept technique »

[11] http://www.3rplayground.com/insonorisation.html

[12] Si vous désirez en contrôler l’accès à certains publics ou à certaines heures, nous avons une gamme de Sélectif à vous proposer.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top