Les grandes chaleurs ne laissent pas l’urbanisme indifférent.

Comme nous l’avons vu ensemble (dans le précédent article), les canicules auront tendance à s’enchaîner! C’est pourquoi les cités n’auront pas le choix de s’adapter et c’est ce qu’a fait la ville de Lille. Vous avez certainement vu ses initiatives ? Elle a choisi de prolonger les horaires de ses parcs et d’implanter des brumisateurs pour venir en aide à ses citadins et visiteurs.

La lutte aux îlots de chaleur.

Car oui, dans les prochaines années, les « îlots de fraîcheur » auront tendance à se multiplier pour  venir contrer le phénomène des « îlots de chaleur »[1]. Ces « îlots de fraîcheur » sont nés de la créativité et de la réactivité des urbanistes qui s’inspirèrent de la menace climatique et de tout ce qu’elle induit.

Des solutions ingénieuses que nous voulons vous partager, car elles risquent de meubler votre quotidien
, dans un avenir rapproché! Comme vous le savez chez Candéliance, nous nous faisons un point d’honneur à mettre en lumière les créations françaises, il était donc naturel de commencer par le savoir-faire français!

Une ville sans voiture.

Vous vous demandez surement à quoi rassembleront nos villes dans les futures années ?  Des cités assaillies par une surenchère de canicules ? Leur visage risque en effet de changer, elles muteront encore une fois… Déjà les villes du futur seront peut-être entièrement piétonnes ? À  Paris, par exemple, les véhicules diesel seront prohibés en 2024 ![2]( Le long et fastidieux processus se déclenchera dès l’année prochaine.[3] ) Sur le long terme, ce sera l’entièreté des véhicules polluants qui sera mis à l’index…

Maintenant que vous le savez (et que vous le savez d’avance) pourquoi ne pas en profiter pour adopter les bons réflexes ? C’est-à-dire de vous mettre aux mobilités douces ou de vous abonner aux transports en commun. Mme la Maire de Paris sera enchantée par votre bonne volonté et nous aussi !

« Pour l’assureur britannique, Paris est la deuxième ville la plus exposée au risque de canicule, une menace évaluée à 90 millions de dollars. »[4]

Une ville de lumière et de verdure.

La Capitale se met littéralement au vert ! Dans ce processus santé, les écoles ne seront pas oubliées ! En fait, Paris souhaite débitumer ses cours d’écoles et ses premières « Oasis » seront inaugurées dès la rentrée prochaine. Chez Candéliance, nous ne pouvons passer sous silence leur projet inspirant de la « lisière d’une tierce forêt » qui consiste à aménager une véritable forêt en ville.  Déjà, nous respirons beaucoup mieux ! Merci Mme Hidalgo !

« Nous l’avons appelé «tierce forêt» en extension de la notion de la forêt primaire, celle jamais modifiée par l’homme, puis la forêt secondaire, celle régénérée sur une forêt détruite.  La « tierce forêt », c’est celle qui est superposée à l’espace urbain. »[5]

Des villes inspirées et inspirantes.

Déjà, cet été Paris inaugurait son premier « îlot frais » en gare de Lyon. Pour résumer l’idée c’: « est une bulle de fraîcheur grâce à sa canopée apportant de l’ombre et à une assise rafraichie par le réseau de froid de la Ville de Paris. »[6] Même si Paris donne souvent l’exemple avec ses nombreuses préconisations[7], les bonnes idées ne se limitent pas qu’à la Capitale nationale ! Peut-être que votre ville à elle aussi instaurer des zones de circulations restreintes par exemple?

Selon « Greenpeace »[8], nous aurions tous beaucoup à apprendre en suivant l’exemple de Strasbourg, «  la métropole alsacienne est sans conteste la capitale française du vélo avec ses 600 kilomètres de pistes cyclables, ses 19.000 arceaux de stationnement, ses 6.000 vélos en libre-service… Strasbourg possède une des meilleures offres d’autopartage en France et a lancé plusieurs extensions de son réseau de transports en commun. »[9]

« Le partage de connaissance, d’expériences et la mise en évidence des actions aujourd’hui menées en France ou dans le monde est essentiel pour faire avancer la prise en compte de l’adaptation au changement climatique dans la conception et la gestion des villes. »[10]

Une fructueuse recherche.

Chez Candéliance, nous nous sommes demandé si «L’herbe est toujours plus verte ailleurs? » Alors nous avons volontiers étendu nos recherches et nous sommes tombés sur quelques bonnes idées à l’international. C’est le cas de le dire ! Les Nord-Américains semblent inspirés par cette problématique!

La cité des anges[11] deviendra peut-être, à l’instar de notre belle ville de Toulouse, la ville blanche ? La ville de Los Angeles a choisi de revêtir ses kilomètres de bitume de blanc, c’est ce qu’elle appelle le « Coolseal. »  Vous aurez compris que le changement attendu et espéré ne s’arrêtera pas à la fameuse symbolique des couleurs

«De couleur sombre l’asphalte absorbe entre 80% et 95% des rayons du soleil, contribuant ainsi à réchauffer toutes les zones environnantes. Ainsi, lorsque les températures en Californie du Sud s’élèvent à plus de 40°, les températures de surface sur les routes asphaltées peuvent grimper jusqu’à plus de 60°… »[12]

Une blancheur immaculée.

De son côté, la ville de New York a fait sensiblement la même chose avec ses toits. Ce projet, elle l’a nommé « CoolRoofNYC » et certains avancent que cette technique serait plus efficace que les toits végétalisés… Du moins, l’idée séduit et s’exporte au-delà des Amériques. En 2015, la ville de Séoul en Corée du sud a elle aussi optée pour le blanc…Un couleur décidément très tendance !

« Un toit clair reflète la lumière et emmagasine donc moins de chaleur. En empêchant les bâtiments de surchauffer, les cool roofs permettent également de limiter le recours à l’air climatisé, terriblement énergivore et lui-même facteur du réchauffement de la planète. »[13]

Des villes qui respirent.

Chez Candéliance, nous sommes inspirés par le projet de Masdar aux Émirats arabes unis où une tour à vent de 45 mètres de haut fut installée en son cœur.[14] Cette colonne n’est pas ordinaire ! Elle a la particularité de respirer et, par la même occasion, de réguler la température ambiante. En fait, c’est en inspirant qu’elle avale l’air chaud et expirant, elle recrache de l’air frais au grand bonheur de ses citadins. Un dispositif qui s’avère plus que nécessaire, sachant que dans cette partie du globe les canicules( Horizon 2100) pourraient s’avérer meurtrières[15]

Nous ne le dirons jamais assez : Le vert est source de santé ! Regardez par exemple la ville américaine de Louisville qui mise beaucoup sur le phénomène naturel de l’évapotranspiration[16]. Fait étonnant ! Cette ville serait celle qui se réchaufferait le plus vite chez eux. La mairie de cette ville du Kentucky n’est pas restée sans rien faire et pour contrer ce « mauvais œil »[17] climatique,[18] elle a opté pour la verdure !( C’est près de 450 000 arbres qui seront plantés dans la foulée.[19] )

Notre conseil d’expert: Si comme Louisville et tant d’autres, vous optez pour le vert, sachez qu’il est toujours préférable de privilégier les feuillus aux conifères( et ce, peu importe votre rayon d’action : que vous soyez citadin ou que vous soyez une collectivité.) Ces derniers procurant moins d’ombre, ils sont donc beaucoup moins efficaces![20]

Nos solutions maison.

Plus près de vous, dans les Hauts-de-France, l’équipe Candéliance a des solutions « fabriqué en France » pour vous rafraîchir. Nous avons dans nos solutions: des fontaines, des pergolas et des jardinières…

Vous voulez en savoir plus ? Rien de plus simple !
Prenez contact avec notre experte : Anaïs Landrieu au 06 23 32 24 74
À n’en pas douter, vous allez boire ses paroles !

 

[1] Elle fait référence à un phénomène d’élévation de température localisée en milieu urbain par rapport aux zones rurales voisines. Ces îlots thermiques sont des microclimats artificiels provoqués par les activités humaines (centrales énergétiques, échangeurs de chaleur…) et l’urbanisme (surfaces sombres qui absorbent la chaleur, comme le goudron).( https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/developpement-durable-ilot-chaleur-urbain-5473/)

[2] https://www.capital.fr/economie-politique/voitures-diesel-et-essence-ce-quanne-hidalgo-prevoit-pour-les-sortir-de-paris-1267358

[3] En 2019, «Les véhicules portant la vignette Crit’Air 4 (ceux roulant au diesel immatriculés entre 2001 et 2005) seront interdits de circulation à l’intérieur du périphérique. »  https://www.capital.fr/economie-politique/voitures-diesel-et-essence-ce-quanne-hidalgo-prevoit-pour-les-sortir-de-paris-1267358

[4] https://www.latribune.fr/regions/smart-cities/canicule-les-villes-face-a-l-urgence-climatique-786594.html

[5] http://www.apc-paris.com/actualite/foret-ville-pour-lutter-contre-lilot-chaleur-urbain

[6] http://www.apc-paris.com/actualite/a-decouverte-premier-ilot-frais-mobilier-urbain-rafraichissant-raccorde-reseau-froid

[7] Objectif 2050, Paris a plus de 500 mesures dans son sac…Pour en prendre connaissance, visitez-le: https://www.paris.fr/municipalite/action-municipale/paris-pour-le-climat-2148

[8] « Depuis plus de 45 ans, Greenpeace agit selon les principes de non-violence pour protéger l’environnement, la biodiversité et promouvoir la paix. »(Source Greenpeace)

[9] https://www.20minutes.fr/planete/2296879-20180627-transport-font-metropoles-favoriser-mobilites-douces

[10] https://www.construction21.org/france/articles/fr/ilot-de-chaleur-un-enjeu-d-adaptation-au-changement-climatique.html

[11] Soit la ville de Los Angeles.

[12] https://www.urbanews.fr/2018/05/02/52971-los-angeles-peint-ses-rues-en-blanc-pour-lutter-contre-les-ilots-de-chaleur/

[13] https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/comment-les-grandes-villes-se-preparent-a-affronter-les-canicules-de-demain_1796213.html

[14] https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/comment-les-grandes-villes-se-preparent-a-affronter-les-canicules-de-demain_1796213.html

[15] https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/comment-les-grandes-villes-se-preparent-a-affronter-les-canicules-de-demain_1796213.html

[16] « L’émission de la vapeur d’eau ou évapotranspiration (exprimée en mm), résulte de deux phénomènes : l’évaporation, qui est un phénomène purement physique, et la transpiration des plantes. La recharge des nappes phréatiques par les précipitations tombant en période d’activité du couvert végétal peut être limitée. En effet, la majorité de l’eau est évapotranspirée par la végétation. Elle englobe la perte en eau due au climat, les pertes provenant de l’évaporation du sol et de la transpiration des plantes. »( https://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/evapotranspiration.php4)

[17] Le mauvais oeil est un signe de malchanceQuelqu’un ayant une influence maléfique peut jeter le mauvais oeil sur une personne et lui conférer de la malchance.( https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/mauvais-oeil/)

[18] https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/comment-les-grandes-villes-se-preparent-a-affronter-les-canicules-de-demain_1796213.html

[19] https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/comment-les-grandes-villes-se-preparent-a-affronter-les-canicules-de-demain_1796213.html

[20] https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/comment-les-grandes-villes-se-preparent-a-affronter-les-canicules-de-demain_1796213.html

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top