2018 : un été des plus chaleureux.

« 2018 s’annonce comme l’une des années les plus chaudes jamais enregistrées »[1]

Cette année nous avons été plus que gâtés, car le 4 août, nous avons eu le fameux croisement des vacanciers dits « juillettistes » et des « aoûtiens » couplé à une canicule historique. Il est vrai, que cet été, tous les compteurs s’affolent : 705 km de bouchons[2] sur les routes françaises [3] et une température de 37,6 degrés ressentie dans la Capitale des Flandres, le 27 juillet[4].

Vous devez certainement vous demander pourquoi les pics de pollutions accompagnent souvent les canicules ? C’est que l’air pollué, sous un soleil de plomb, se met à chauffer et ce phénomène crée l’ozone. C’est ce dernier qui est particulièrement nocif pour notre santé. Il faut savoir que la pollution de l’air coûte 100 milliards d’euros, les coûts en santé publique jouent pour beaucoup dans cette statistique.[5]


La terre entière suffoque.

Même histoire pour nos cultures et le bâti qui pâtissent eux aussi des dérèglements climatiques. Sans oublier les pays nordiques, chose aussi étonnante qu’inquiétante. Cette vague orange n’est donc intransigeante envers personne et menace toutes les belles couleurs que nous offre gracieusement la nature.

« Ils (Les épisodes de canicules) risquent d’être plus intenses et donc il va être nécessaire certainement d’adapter notre habitat, voire l’urbanisme des villes. »[6]

Horizon 2050.


Les climatologues
, comme les thermomètres, s’affolent et ne prévoient rien de rassurant pour les prochaines années. D’après des chercheurs français les températures seront particulièrement élevées jusqu’en 2022.[7] Et les épisodes de canicules auront tendance à se multiplier, et ce, jusqu’en 2050… Sachez que pour l’été 2018, nous serons en alerte canicule jusqu’au 15 septembre.[8]

« Les températures en France atteignent actuellement des pics à 42°C, d’ici à 2050, elles pourraient être de l’ordre de 50 degrés, voire 55 degrés sur l’Est de la France”. Pour le climatologue Jean Jouzel[9], cela ne fait aucun doute, ce réchauffement climatique global est bien “lié à nos activités humaines ». [10]


Des démarches rafraîchissantes.

Que font les collectivités? Face à cet affront climatique, elles n’ont pas d’autres choix que de riposter et de refroidir certaines ardeurs. Par exemple la vitesse fut diminuée et il y a eu une restriction concernant certains véhicules dans les grandes villes. Vous comprendrez qu’il s’agissait ici des plus polluants (Crit’air[11] de niveau 4 et 5), ceux-ci furent contraints de rester au garage, et ce,  jusqu’à nouvel ordre.

En se rappelant amèrement l’épisode mortel de 2003 et ses 19.000 morts,[12] nos vaillants pompiers et tous nos spécialistes de la santé furent pris de coups de chaleur et de pression. Car oui, comme l’hypothermie, l’hyperthermie peut tuer et est un véritable danger! Chaque année la France comptabilise 48 000 décès, soit 9% de la mortalité au sein du pays.[13]

« L’exposition à court terme (pic de pollution) mais surtout l’exposition sur le long terme (chronique) à la pollution de l’air a des impacts importants sur la santé, en particulier pour les personnes vulnérables ou sensibles. »[14]

À la recherche d’une oasis.

Restons optimistes ! L’important est de ne pas rester sans rien faire, (et surtout se mettre à l’ombre et bien s’hydrater) car il existe des solutions qui elles, sont à la portée de tous. Chez Candéliance nous en avons quelques-unes à vous proposer…Comment faire pour en profiter ? Rien de plus simple ! Il suffit de rester connecté et nous vous partagerons volontiers toutes nos belles trouvailles rafraîchissantes!

[1] https://www.lci.fr/societe/meteo-france-canicule-plus-de-50-c-en-france-des-2050-les-vagues-de-chaleur-ne-s-arreteront-pas-2094304.html

[2] https://www.francebleu.fr/infos/transports/circulation-samedi-classe-noir-dans-le-sens-des-departs-orange-pour-les-retours-1533223449

[3] Le 4 août.

[4] https://www.rtl.fr/actu/meteo/lille-nouveau-record-de-chaleur-avec-37-6-c-7794249637

[5] https://www.gouvernement.fr/risques/pollution-de-l-air

[6] Citation de Mme La ministre de la Santé Agnès Buzyn (https://actu.orange.fr/france/canicule-le-pire-est-a-venir-restrictions-de-circulation-CNT0000015tqfe/photos/des-personnes-se-rafraichissent-dans-les-fontaines-du-parc-andre-citroen-le-5-aout-2018-a-paris-pendant-un-episode-de-canicule-85d97f8a8243650216c15a81162ab3fa.html)

[7] https://www.topsante.com/medecine/environnement-et-sante/canicule/climat-les-temperatures-resteront-anormalement-elevees-jusqu-en-2022-627483

[8] https://www.topsante.com/medecine/environnement-et-sante/canicule/climat-les-temperatures-resteront-anormalement-elevees-jusqu-en-2022-627483

[9] Citation du climatologue Jean Jouzel ( https://www.lci.fr/societe/meteo-france-canicule-plus-de-50-c-en-france-des-2050-les-vagues-de-chaleur-ne-s-arreteront-pas-2094304.html)

[10] https://www.lci.fr/societe/meteo-france-canicule-plus-de-50-c-en-france-des-2050-les-vagues-de-chaleur-ne-s-arreteront-pas-2094304.html

[11] Le certificat qualité de l’air est un autocollant sécurisé, à coller sur le véhicule, qui indique sa classe environnementale en fonction de ses émissions de polluants atmosphériques. Il existe 6 classes de certificats. Le certificat qualité de l’air permet de favoriser les véhicules les moins polluants (https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/certificats-qualite-lair-critair)

[12] https://www.huffingtonpost.fr/2016/08/27/canicule-2003-2016-incomparable-lecons_n_11735178.html

[13] https://www.gouvernement.fr/risques/pollution-de-l-air

[14] https://www.gouvernement.fr/risques/pollution-de-l-air

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top