Aménager une aire de sport en accès libre : les bonnes questions à se poser

Le besoin d’équipements sportifs extérieurs est certes en forte progression , néanmoins cela exige aussi une remise à niveau du parc actuel: 40% des équipements sportifs du territoire français ont plus de 34 ans. Or, comme n’importe quel aménagement d’espace public, un aménagement sportif extérieur répond à de nombreuses exigences en matière de conception. Ce qui peut sembler une bonne idée à Marseille, ne rencontrera peut-être pas le même succès dans une commune du Pays basque. Il est donc nécessaire de se poser les bonnes questions avant toutes démarches de projet.

À quels besoins de la population va répondre cet équipement?

Dans un premier temps il est fondamental de connaître les besoins de son territoire en aménagement sportif urbains. Cela passe par une connaissance pointue de la population. Les élus peuvent bien entendu se tourner vers les associations sportives, éducatives et sociales. Mais pour être sûr de se fixer des objectifs réalistes, il est aussi recommandé de réaliser un audit, sous forme de consultation par exemple, ou se faire épauler par une société qui vous apportera son expertise en aménagement des espaces publics.

Vers qui se tourner pour être accompagné dans le projet ?

Le mieux est bien évidemment de faire confiance à des professionnels! Vous avez une idée de votre budget, renseigné une estimation des besoins en équipement sportifs et identifié un lieu idéal pour recevoir votre structure sportive ? Il s’agit d’être ambitieux autant que réaliste: votre projet doit être à la fois un lieu de vie agréable et une vitrine. Assurez-vous de vous rapprocher d’entreprise dont l’équipement sportif est le coeur de métier et dont les réalisations sont déjà éprouvées.

Quel foncier est disponible ?

Un équipement sportif d’extérieur va être un véritable point de rencontre de la population. Il faut que tout le monde puisse y accéder, et dans le même temps que personne n’en subisse les nuisances ! Cet équipement doit donc être facilement accessible, par tous, à pied (voirie piétonnes), en voiture (parking), ou en transport en commun (arrêt proche), mais pas installé trop près d’une zone résidentielle. Il y a de forte chances que les riverains ne soient pas enchantés d’accueillir une aire de glisse urbaine à moins de cinquante mètres de chez eux.

Cet aménagement sportif urbain est-il évolutif ?

Les études montrent que les amateurs des sports en ville n’ont plus les mêmes besoins aujourd’hui qu’il y a 20 ans. Les populations, comme les modes, évoluent et changent. Il est des investissements lourds qui sont en place pour 30 ans ! Les structures modulables, démontables et évolutives vous offrent une certaine souplesse que n’ont pas les installations « en dur ».

Quelles valeurs ajoutées cet équipement sportif apporte-t-il à la commune?

Un équipement de sport urbain est aussi un investissement pour la commune sur lequel on est en droit d’attendre un retour. Est-il envisageable d’y créer des évènements, des rencontres sportives ? L’équipement peut-il être un levier pour des emplois (secteur éducatifs notamment)? Est-il profitable à tous les habitants?  La délocalisation d’activités sportive spontanées et nuisibles, l’aménagement d’un espace public, l’image de la ville, l’animation et la vitalité urbaines créées sont autant d’aspects à prendre en compte dans le projet.